Historique

L’idéal, lorsqu’on veut faire son site internet, c’est de pouvoir l’héberger sur son propre serveur plutôt que d’être sur un serveur mutualisé. En effet, on ne partage pas les ressources avec d’autres personnes, on dispose de nos propres ressources.

Très tôt, j’ai souhaité disposer de mon propre serveur, à l’époque, il n’y avait que deux types de serveurs : Dédié ou Mutualisé. Voulant éviter le second pour la raison expliquée plus tôt, je me suis tourné sur le premier choix. Coûteux hélas, d’autant plus que je ne parvenais pas à rembourser les dépenses par mes sites. Je suis donc retourné sur de l’hébergement mutualisé, chez de bons hébergeurs à des prix abordable.

Bien plus tard, j’ai pu m’occuper du site de mon frère et donc l’héberger sur mon serveur. N’étant plus seul à payer le serveur, je pouvais donc envisager de ne plus être sur du mutualisé. D’autant plus qu’un nouveau type de serveur avait fait son apparition : le VPS, un hybride entre le dédié et le mutualisé, une sorte de serveur dédié, moins coûteux qui offre la possibilité d’upgrader son serveur sans avoir à le changer.

J’ai donc dit adieu aux serveurs mutualisés…

Architecture

Pour le moment, je suis sur une structure simple et centralisée. Je dispose d’un seul serveur, performant, ainsi que d’un petit serveur. Le premier est le serveur principal où sont hébergés tous les sites et autres applications. Sur le second, sont stockées les sauvegardes.

Suite à une défaillance du VPS principal, lorsque je n’avais pas encore finalisé la mise en place du système de sauvegarde, je me suis aperçu, que lorsque le serveur est inaccessible, il en est alors de même pour l’ensemble des sites. Ainsi, s’il faut réinstaller, et s’il y avait eu perte de données…

Ainsi, à terme, j’envisage de remplacer un gros serveur, dont je n’utilise actuellement que 10% de ses performances, par plusieurs plus petits et ainsi limiter les impacts. Tous ces petits serveurs seraient donc toujours sauvegardé sur un serveur de sauvegarde unique, avec, éventuellement, un autre serveur de sauvegarde en parallèle…

 Choix d’un serveur

Pourquoi changer de serveur ?

  • Rester à la pointe de la technologie afin de maintenir une dynamique de croissance ;
  • Choisir un serveur adapté en fonction de l’utilisation actuelle afin de réduire les dépenses inutiles.

Pour savoir si le serveur que j’utilise est adapté, je me sers des outils de monitoring : Webmin (qui doit être manuellement installé) ou le panneau d’administration du serveur où est affichée la consommation de la RAM, du processeur ainsi que du disque dur.

Actuellement, je tâtonne. Au fil des années, j’améliore mon expérience dans le domaine. Au fil des années les serveurs choisis sont de plus en plus proche de mes besoins, qui allie prix et performance, permettant ainsi d’offrir une navigation aisée sur les sites hébergés.

Apache

Lorsque j’installe un serveur Web, j’utilise toujours Apache et j’installe systématiquement :

  • PHP ;
  • MySQL ;
  • ProFTPD.

Ensuite, j’active les modules qui m’intéressent (exemple : rewrite), je modifie quelques fichiers pour configurer mon serveur comme je le souhaite et j’installe phpMyAdmin pour gérer les bases de données. J’obtiens alors un serveur web fonctionnel.

Il ne me reste alors plus qu’à configurer les « Virtual Host » et effectuer les importations de données (dans le cas de migrations).

SSL est systématiquement installé sur mes domaines et sous domaine. Cela apporte plus de sécurité aux sites mais aide aussi au référencement naturel.

 Sécurité

Au début, sécuriser mon site n’était pas ma priorité jusqu’au jour où j’ai eu une petite frayeur. Le serveur fut indisponible durant plusieurs jours.

IPtable est désormais configuré pour tout bloquer sauf les ports dont j’ai besoin. Pour un serveur de stockage, presque aucun port est ouvert.

Ensuite, Rkhunter et Fail2Ban sont installés.

Enfin, un système de sauvegarde journalier a été mis en place en vue de sauvegarder toutes les bases ainsi que tous les fichiers sur un serveur distant (administré aussi par mes soins) qui n’existe que pour stocker les sauvegardes.

Quelques liens

Pour le moment, je n’ai qu’un seul lien à vous proposer. Celui qui vous permettra de suivre mon activité concernant mes serveurs : Activité.